FAQ

Questions fréquentes sur les piscines

Démarches légales

Le permis de construire est obligatoire uniquement pour les piscines d’une superficie supérieure à 100 m².

Une piscine est fiscalement considérée comme une dépendance de l’habitation, et donc soumise à la taxe d’habitation. Quant à la taxe foncière, elle s’applique à toutes les piscines enterrées (béton, bois et coque). Seules les piscines hors-sol démontables en sont exonérées.

Hivernage piscine

Un hivernage permet de vous prémunir contre les différents risques causés par l’hiver. Par exemple, la formation de gel qui peut abîmer les parois et endommager la filtration.

Lorsque la température de l’eau passe en dessous des 12° (15° pour les piscines au sel) de façon constante, vous pouvez alors hiverner votre piscine.

L’hivernage actif est conseillé dans les régions aux hivers doux, et implique de réduire le temps de filtration tout en continuant de traiter votre piscine.
A contrario, l’hivernage passif s’adresse aux régions aux hivers rigoureux, et implique de laisser votre piscine complètement en sommeil (arrêt des systèmes de filtration).

Problèmes d'eau

Cela peut être dû à un TAC trop bas et indiquer le développement d’algues.
Préconisations : régulez votre taux de pH ; mettre du TAC+ ; faites une chloration et utilisez un algicide.

Cela indique la présence d’algues. Plusieurs causes possibles à cela : température élevée de l’eau, taux de chlore insuffisant, pH non équilibré, taux de TH élevé, TAC trop bas. Testez votre eau, faites une chloration choc, utilisez un algicide et un floculant.

Les algues se sont développées et prolifèrent.
Faites une chloration choc, utilisez un algicide et un floculant.

Cela indique une hyperacidité de votre eau ; votre pH est sans doute trop bas.
Ajoutez du pH+

Cela est signe de la décomposition de cuivre suite à un traitement avec des produits cupriques ou d’hydrate de fer (l’usage de ces produits est fortement déconseillé). Ajoutez de l’eau neuve et rééquilibrez-la.

Cela peut être dû à des matières végétales en décomposition, ou à la présence de particules métalliques (fer, manganèse).

Selon le problème, faites une chloration choc et utilisez un floculant s’il s’agit de matières végétales ; utilisez un séquestrant métaux pour la présence de fer et/ou de manganèse.

Il y a sans doute trop de calcaire dans l’eau de votre piscine. Faites un traitement anti-calcaire.

Plusieurs causes sont possibles : calcaire, variation de pH, algues mortes… Testez votre eau. Vous pourrez ensuite faire un traitement choc et au besoin, utilisez un floculant.

Cela peut indiquer une décomposition des sels calcaires. Utilisez un floculant.

Il s’agit certainement de tartre. Vérifier la dureté de votre eau et corrigez-la

Cela indique un début de formation d’algues. Vérifiez l’équilibre de votre eau, et si nécessaire, baisser le pH, faites une chloration et utilisez un algicide.

Les protections solaires (crèmes, huiles) peuvent laisser des résidus à la surface de l’eau. Pour les éliminer, utilisez des tissus absorbants spécifiques à déposer dans le skimmer ; ils capturent et absorbent ces résidus.

Les déchets divers peuvent s’agglomérer sur les parois de la piscine, à hauteur de la ligne d’eau. Utilisez régulièrement un nettoyant ligne d’eau pour éliminer ces traces (éponge magique, gel…).

Cela indique la présence de particules minérales ou métalliques (fer, manganèse) et/ou de calcaire.

Testez votre pH, utilisez un séquestrant métaux.

Des produits chlorés en trop grande quantité ont abîmé votre liner. C’est irréversible.

Accessoires et matériels

Vous avez peut-être laissé votre robot nettoyant trop longtemps immergé ou en plein soleil. Les produits désinfectants ainsi que les UV peuvent altérer le matériel.

Plusieurs causes sont possibles.

  • Vérifier le flux d’air de votre prise balai : votre filtre est peut être encrassé et nécessite un lavage/rinçage
  • Vérifier l’état des tuyaux de votre robot afin de vous assurer que l’un d’entre eux n’est pas percé ou endommagé
  • Vérifier l’état des chenilles qui sont des pièces d’usure

Cela indique que votre sable est compacté et que vous n’avez pas procédé à des lavages/rinçages suffisamment régulièrement.

Vérifiez tout d’abord que cela ne provient pas de l’environnement extérieur (terre ou sable rejeté par le vent). Plusieurs causes à ce problème sont possibles :

  • Les crépines de votre filtre à sable sont peut-être usées et nécessitent d’être changées.
  •  Il peut y avoir trop ou pas assez de sable dans votre filtre :
  •  Vous n’avez pas procédé aux opérations de lavage/rinçage régulièrement
  •  Il peut y avoir un dépôt de calcaire ou d’algues collé au sable
  • La pompe est peut-être trop puissante par rapport au filtre

Pour remédier au problème, mettez du floculant, ce qui va condenser le sable et l’empêcher de sortir.

Les appareils électriques tels que électrolyseur au sel et régulateur pH produisent un faible courant au contact de l’eau. Vous devez mettre en place un aquaterre, c’est-à-dire un dispositif permettant d’évacuer ces courants ou autrement dit une mise à la terre.

Soit l’inox de votre échelle est de mauvaise qualité, soit votre piscine est équipée d’un électrolyseur au sel et l’évacuation des courants résiduels vers la terre ne se fait pas, ce qui provoque la corrosion de l’inox.

Inconsciemment, vous ou vos enfants prenez régulièrement appui sur le projecteur, ce qui finit par le faire bouger. Très rarement, il peut cependant y avoir un défaut d’origine sur le matériel. Faites-le vérifier par un professionnel.

Procédez à un lavage/rinçage de votre filtre, il peut être encrassé.

Si vous avez une très grande piscine, vous n’avez peut-être pas installé assez de buses de refoulement, ce qui entraîne un courant faible et une évacuation des saletés moindre.

Soit le taux de chlore est trop élevé, soit le pH est trop acide, soit la température trop élevée, ce qui rend le liner poreux et le détend.

sécurité piscine

Ce site utilise des cookies pour vous finir la meilleure expérience possible.